LOVE YOU, LOS ANGELES

12 octobre 2020

FERMETURE DU BLOG

En raison de menaces de la part de contributeurs de Wikipédia qui me reprochent d'utiliser et de modifier des articles de l'Encyclopédie dite "libre" (oui, j'ai le culot de corriger les fautes de français...), mais aussi, de temps à autres, des soi-disant auteurs (qu'est-ce qui me le prouve) de photos prises sur Google Images, je jette l'éponge et je ferme mes blogs.

La culture est réservée à l'élite, pas touche. Si vous n'avez pas les moyens d'acheter des livres ou des licences d'utilisation, de visiter des pays étrangers, et bien continuez de regarder les programmes décérébrés des chaînes publiques, et n'embêtez pas les détenteurs de la culture.

Je suis navrée, mais c'est comme ça...

Posté par GirlyMamie à 09:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 octobre 2020

BEVERLY HILLS HOTEL

Le Beverly Hills Hotel est l'un des hôtels les plus célèbres de la ville. Situé au 9641 Sunset Boulevard et à l'extrémité nord de Rodeo Drive, il est connu pour être fréquenté par des personnalités du monde des affaires, de la politique et du spectacle.

L'hôtel compte 204 chambres et suites, dont 21 bungalows. L'architecte de Pasadena Elmer Grey est le concepteur du bâtiment principal, et les vastes jardins sont dessinés par l'architecte paysager Wilbur David Cook. Il appartient actuellement au sultan de Brunei.

19

La prospection pétrolière sur le site de l'actuelle ville de Berverly Hills au début du XXe siècle ne permet finalement pas de mettre en évidence une présence significative d'or noir. Cependant, le secteur possède de l'eau, et la présence de cette ressource décide Burton Green à créer la société Rodeo Land and Water Company, afin de fonder une ville sur ces arpents de terre encore quasiment vierges. Il a l'idée d'une ville originale, conçue non pas selon un plan en damier, comme le veut la règle aux États-Unis, mais dotée de rues courbes, bordées d'arbres et découpée en de vastes parcelles à lotir.

Pour que l'opération soit pleinement un succès, Green cherche ce qui pourrait la démarquer des autres projets immobiliers, fleurissant un peu partout à l'époque dans le sud de la Californie. Il conçoit alors l'idée originale d'un grand hôtel, et cherche à convaincre Margaret J. Anderson et son fils, Stanley S. Anderson, de quitter le Hollywood Hotel, qu'ils dirigent alors pour le compte de Myra Parker Hershey, pour se mettre à leur compte à Beverly Hills. Ces derniers acceptent contre l'avis général, laissant derrière eux le confort d'une situation prospère dans un Hollywood en plein développement sous l'effet de la création en 1911 par Al Christie du premier studio de cinéma. Ils viennent donc s'installer dans ce secteur encore un peu reculé mais qui deviendra en quelques années la ville de Beverly Hills.

Beverly Hills grandit littéralement autour de son grand hôtel, qui ouvre ses portes le 12 mai 1912. Elle devient l'un des endroits les plus en vue de la planète en 1920, quand Mary Pickford et Douglas Fairbanks bâtissent Pickfair, leur villa hollywoodienne dans les collines environnantes. De nombreuses vedettes du grand écran leur emboîtent le pas, transformant les champs de haricots environnant le Beverly Hills Hotel en propriétés de grand luxe.

Pendant les années du cinéma muet, l'hôtel attire les célébrités établies dans le quartier qui aiment s'y retrouver, comme Charlie Chaplin, Gloria Swanson, et Rudolph Valentino. La bonne société s'y adonne à des mondanités et activités en tous genres : bals, réunions estivales, mariages. Les fêtes du samedi soir cèdent la place à l'office religieux du dimanche matin. Will Rogers est intronisé comme premier maire honoraire de la ville dans le domaine de l'hôtel.

18

Les cours de la bourse connaissent une progression ininterrompue tout au long des années 1920, et quand Mme Anderson revend l'hôtel en 1928 à Hugh Leighten contre la coquette somme de 1,5 million de dollars, il est à son niveau le plus haut. Le jeudi noir quelques mois plus tard entraîne l'effondrement des valeurs boursières et Leighten perd l'intégralité de son investissement.

La Grande Dépression contraint l'hôtel à la fermeture, Leighten devant céder ses titres de propriété à la Bank of America. Seuls quelques bungalows, loués à des particuliers, restent occupés. La Bank of America rouvre l'hôtel en 1932 et nomme William Kimball comme directeur, mais l'hôtel doit lutter financièrement et la banque met en place l'un de ses vice-présidents, Hernando Courtright, pour en superviser la saisie.

Au lieu de cela, Courtright, séduit par le cachet de l'hôtel, le rachète et le dirige, rétablissant sa situation financière. Il parvient même à en faire en endroit encore plus couru que pendant les années 1920. Loin de déserter l'endroit, les stars de cinéma s'y retrouvent pour y mener des négociations professionnelles ou des affaires de cœurs : Clark Gable et Carole Lombard s'y donnent rendez-vous avant que Gable ne divorce et que les deux amants ne convolent en juste noce.

L'hôtel connaît sa plus grande période de faste sous la direction de Courtright. En 1941, ce dernier monte avec des amis, parmi lesquels Harry Warner, une société qui rachète l'hôtel. Il change alors le nom de El Jardin Restaurant en The Polo Lounge, en l'honneur des vedettes (Will Rogers, Darryl F. Zanuck, Spencer Tracy) qui pratiquent ce sport dans les champs de haricots voisins et qui arrosent leur victoire au restaurant de l'hôtel juste après.

17

Marlène Dietrich fréquente à l'époque le bar de The Polo Lounge et en change même les habitudes le jour où elle y paraît en pantalon, chose interdites jusqu'alors aux femmes. Cliente fidèle de l'hôtel, elle finit par s'approprier le Bungalow 11 et y fait installer un lit de 2 mètres sur 2,50 mètres.

Le Beverly Hills Hotel est entièrement ravalé à la fin de la décennie. En 1947, Courtright ouvre le Crystal Room et le restaurant Lanai (renommé plus tard The Coterie). La façade est repeinte en 1948 dans un rose particulier, celui qu'on lui connaît encore aujourd'hui. De grandes fresques murales y sont exécutées par Karin van Leyden. En 1949, l'architecte Paul Revere Williams conçoit l'extension de Crescent Wing, et supervise la rénovation de The Polo Lounge, de The Fountain Coffee Room, et du hall d'accueil dans les tons roses et verts que l'on y retrouve encore de nos jours. Ce rose vaut à l'hôtel son appellation de The Pink Palace : le palais rose.

Lors du séjour du magnat de l'immobilier de Détroit Ben Silberstein, Muriel, sa fille de 17 ans, charmée par l'endroit, supplie son père de l'acheter. C'est ce qu'il fait en 1954.

Le succès de l'hôtel auprès des stars du cinéma et des têtes couronnées ne se dément toujours pas. Il voit ainsi défiler le prince Philippe, le duc et la duchesse de Windsor, le prince Rainier de Monaco, John Wayne et Henry Fonda. Elizabeth Taylor séjourne dans des bungalows avec six de ses huit maris, tandis que son père dispose d'une galerie d'art dans un sous-sol de l'hôtel. En 1956, la piscine et le Cabana Club servent de décors au film La Femme modèle, dans une scène entre Gregory Peck et Lauren Bacall. À la fin de la décennie, Marilyn Monroe et Yves Montand séjournent dans les Bungalows 20 et 21 pendant le tournage du film Le Milliardaire, en même temps que Simone Signoret et Arthur Miller.

16

Un bungalow

Raquel Welch est « découverte » sur les bords de la piscine dans les années 1960. Charlie Chaplin, un habitué des lieux dans les années 1920, y retourne en 1972 pour y recevoir un Oscar spécial. Faye Dunaway y séjourne en 1977, après avoir reçu son Oscar pour Network. Pour les besoins du tournage du film Maman très chère, le maître nageur de l'hôtel enseigne à l'actrice le crawl dans la piscine.

À la mort de Ben Silberstein en 1979, l'hôtel passe aux mains de ses filles, Muriel Slatkin et Seema Boesky, mariée à Ivan Boesky, arbitragiste à Wall Street. Quand éclate le scandale du Watergate, l'homme politique John Newton Mitchell, membre de l'administration Nixon, y séjourne.

Le Beverly Hills Hotel change plusieurs fois de mains dans les années 1980. Ivan et Seema Boesky prennent la pleine possession de l'hôtel en 1986. La même année, lorsque Ivan Boesky est condamné à payer une amende de 100 millions de dollars pour délit d'initié, Seema Boesky revend l'hôtel à Marvin Davis, magnat du pétrole de Denver, qui y a passé sa lune de miel en 1951 avec Barbara Davis et a auparavant acheté un bungalow. En 1987, à l'occasion d'une rencontre avec le sultan de Brunei au tournoi de Wimbledon, Davis revend l'hôtel à son propriétaire actuel, Sajahtera Inc, filiale de la Brunei Investment Agency.

L'hôtel répond souvent aux demandes les plus extravagantes de ses clients, comme celle de l'homme d'affaires Walter Annenberg, pour qui le Bungalow 5 est refait en 1990, avec l'ajout d'une piscine et d'un jacuzzi.

15

Racheté par le sultan de Brunei Hassanal Bolkiah (groupe Dorchester Collection), l'hôtel ferme le 30 décembre 1992 pour des travaux de restauration. Les employés ne doivent depuis plus êtres syndiqués. Il rouvre le 3 juin 1995. L'objectif n'est pas de changer l'aspect de l'hôtel, mais lui rendre, selon la direction, tout son glamour d'origine.

En 2013, le sultan de Brunei décide d'appliquer la charia dans son pays (qui prévoit, entre autres, la flagellation pour les femmes qui avortent ou la lapidation pour les homosexuels), ce qui entraîne une importante campagne de boycott des hôtels du groupe Dorchester (outre le Beverly Hills Hotel, l'hôtel Bel-Air à Los Angeles, le Dorchester à Londres et le Meurice à Paris). Fin mai 2014, l'établissement affiche une perte de 2 millions de dollars à cause des annulations engendrées. Cette polémique rebondit en 2019, enchaînant une nouvelle campagne de boycott.

20

22

23

23a

24

D'après Wikipédia

 

Posté par GirlyMamie à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 octobre 2020

EVERGREEN CEMETERY - BOYLE HEIGHTS

Evergreen Memorial Park & ​​Crematory qui accueille les dépouilles de nombreuses personnalités, des pionniers, des politiciens, des maires, des stars.  

Fondé le 23 août 1877, Evergreen est le plus ancien et l'un des plus grands cimetières de la ville avec plus de 300 000 inhumations. Evergreen est remarquable pour n'avoir jamais interdit aux Afro-Américains d'y avoir leur sépulture et possède des sections pour les Arméniens, les Japonais, les premiers colons blancs et un grand nombre de tombes mexicaines. Il y a aussi une section intitulée Showmen's Rest dans laquelle 400 ouvriers et artistes du cirque et de carnaval sont enterrés avec un mémorial décoré d'un lion. Chaque année pendant le festival Obon, les familles se réunissent pour entretenir les pierres tombales de leurs proches.

11

Les fondateurs d'Evergreen ont donné à la ville une parcelle en 1877 pour l'utiliser pour les indigents, cette partie est appelée Potter's Field. Les Chinois, discriminés et refusés dans tous les cimetières, étaient enterrés là, moyennant un prix à payer. Entre autres. La propriété est passée de la Ville au Comté de Los Angeles en 1917. En 1922, les Chinois créeront leur propre cimetière et le comté leur  transfèrera les restes déjà à Potter's Field... En 1924, l'espace est d'Evergreen est saturé et le comté construit un crématorium sur le site. En 1964, Potter's Field est racheté par le cimetière, le comté gardant le crématorium. La partie occupée par les Chinois a été rachetée par la Société historique chinoise de Californie du Sud en 1992 et le petit sanctuaire restauré. 

Au cours de l'été 2005, les travailleurs de la Los Angeles County Metropolitan Transportation Authority travaillant au prolongement d'une voie ont découvert les restes de 174 personnes enterrées près du côté sud du crématorium, adjacent au cimetière Evergreen. Les archéologues ont déterminé que le site était probablement une partie de la section chinoise de Potter's Field. La majorité des restes étaient des hommes asiatiques trouvés avec des bols de riz, des bracelets en jade, des briques funéraires chinoises, des pièces de monnaie asiatiques et des pipes à opium. Ces restes ont été enterrés à l'intérieur d'Evergreen, près du sanctuaire chinois, et un mémorial leur a été dédié le 7 mars 2010.  

Depuis 1897, Evergreen organise des festivités pour des journées commémoratives.  

En 2003, une piste de jogging de 1,4 mile a été achevée, encerclant le cimetière. En 2016, il recevait de nouveaux ajouts et des installations.  

12

13

14

15

16

 

 

Posté par GirlyMamie à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 septembre 2020

BEL AIR COUNTRY CLUB - BEL AIR

C'est un grand terrain de golf (il y a aussi des terrains de tennis et bien sûr un club-house avec restaurant). Il est ouvert depuis 1925. Un code vestimentaire et un code de conduite doivent être respectés (quoi de plus normal, finalement... on aimerait parfois que ce soit la même chose partout !). L'endroit est magnifique... reste le problème de la sécheresse en Californie, qui remet en question ce genre de pratique...

01

03

02

04

05

 

Posté par GirlyMamie à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 septembre 2020

LACMA LOS ANGELES - MID-WILSHIRE

Le musée d'Art du comté de Los Angeles (en anglais, Los Angeles County Museum of Art : LACMA) est le musée d'art officiel du comté. Il se situe au 5905 Wilshire Boulevard, dans le quartier de Miracle Mile, à Los Angeles dans l'État de Californie.

Il a été fondé en 1910. Il fait partie à l'origine du musée des Sciences, de l'Histoire et de l'Art dans la zone d'Exposition Park, près de l'université de la Californie du Sud, avant de devenir une institution indépendante consacrée à l'art en 1961. Le musée déménage dans ses locaux actuels en 1965, sur la parcelle du Rancho La Brea Tar Pits. En 1991 le musée achète le bâtiment adjacent, ayant appartenu à The May Department Stores Company, ce qui lui donne 30 % d'espace supplémentaire. Une nouvelle aile, conçue par l'architecte Renzo Piano, est inaugurée en 2008 sous le nom de Broad Contemporary Art Museum (BCAM).

02 

Le LACMA présente plus de 250 000 œuvres, réparties dans dix pavillons consacrés à un des domaines suivants : Art américain, Art amérindien, Art de l'Égypte antique, Art de la Grèce antique, Arts d'Islam, Art africain, Costumes et textiles, Arts décoratifs, Sculpture et peinture européennes, Art d'Asie orientale, Art du monde indien, Asie du sud-Est, Photographie, Gravures et dessins, Art du XXe siècle.

Il présente aussi des films, allant des classiques muets aux films contemporains étrangers.

En octobre 2011, le LACMA accueille dans le bâtiment May l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences.  

04

07

00

Urban Light sculpture by Chris Burden

03

05

06

08

08 

Un Georges de La Tour à admirer au LACMA

LA mid wilshire

 

Posté par GirlyMamie à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


04 septembre 2020

JE SUIS EN MODE VACANCES

 

Je reviens le 21 septembre

18

(non, hélas, pas de Californie cette année)

 

 

Posté par GirlyMamie à 10:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 août 2020

BARRAGE DE SEPULVEDA - LAKE BALBOA

Le barrage de Sepulveda a été conçu pour retenir les eaux de crue hivernales le long de la rivière Los Angeles. Achevé en 1941, il est situé au sud du centre de la vallée de San Fernando, à environ 13 km à l'est de la source du fleuve à l'extrémité ouest de la vallée.

L'inondation de 1914 a causé 10 millions de dollars de dommages à des terrains en plein développement et provoqué un tollé public, suite à des épisodes semblables récurrents. L'année suivante, le district de contrôle des inondations du comté est formé. Certains des premiers efforts de lutte contre les inondations concernent des petites zones de canalisation et la planification des réservoirs nécessaires. Les contribuables approuvent des émissions d'obligations en 1917 et 1924 pour construire les premiers grands barrages. Cependant, ils ne sont pas disposés à fournir suffisamment pour les infrastructures indispensables. Après deux autres inondations destructrices dans les années 1930, dont celle de 1938 qui fait 144 morts, une aide fédérale est demandée. Il est prévu de canaliser la rivière et de construire plusieurs barrages qui créeront des bassins de contrôle derrière eux pour retenir les eaux hivernales. Le barrage Hansen est achevé en 1940 et Sepulveda en 1941. 

23

D'un côté la rivière sauvage

Le barrage fonctionne parfaitement jusqu'en 1969, lorsque la rivière Los Angeles déborde encore de ses berges, causant des millions de dollars de dégâts. En 1988, les berges sont réhaussées pour éviter un autre incident. En 1994, une nouvelle inondation conduit à l'amélioration et la restauration du barrage qui fonctionne à nouveau sans incident pendant onze ans lorsque que la rivière Los Angeles déborde à nouveau en 2005. 

La zone de loisirs du bassin Sepulveda est gérée par le département des loisirs et des parcs de la ville.  

Woodley Park est un grand parc municipal situé sur l'avenue Woodley entre les boulevards Victory et Burbank. On y trouve le Leo Magnus Cricket Complex, un parc pour chiens et des aires de pique-nique. Le parc a ouvert en 1975.

Le Jardin japonais est situé sur un terrain adjacent à Woodley Park. 

Le parc du lac Balboa, également connu sous le nom de parc Anthony C. Beilenson, accueille une installation de loisirs aquatiques avec location de bateaux et pêche. On y trouve aussi des stands de barbecue, une aire de jeux pour enfants, des tables de pique-nique et des pavillons couverts. De nombreux cerisiers ont été plantés et le printemps y est remarquable. Le lac est rempli par l'eau récupérée de l'usine de régénération de Tillman. 

26

La réserve du bassin Sepulveda comprend deux sections, la réserve nord et la réserve sud, situées au nord et au sud du boulevard Burbank. Les deux ont de nombreux chemins naturels et des sentiers de randonnée. Le ruisseau Haskell traverse la réserve et il y a plusieurs étangs. Plus de 200 espèces d'oiseaux ont été observées. Beaucoup, attirés par l'eau, se rassemblent ici lors des migrations d'automne et de printemps. La réserve se propose de restaurer et maintenir l'écosystème en cours, avec des plantes californiennes indigènes, plusieurs espèces de chênes, le noyer noir de Californie (Juglans californica) et le sycomore de Californie (Platanus racemosa). 

La piste cyclable de la zone de loisirs du barrage fait 14 km de Victory Boulevard vers l'ouest jusqu'à White Oak Avenue, au sud sur White Oak à Burbank Boulevard, à l'est sur Burbank à Woodley Boulevard et au nord sur Woodley en revenant à Victory Boulevard. Un itinéraire plus court se dirige vers le sud sur Balboa Boulevard, qui traverse un tronçon naturel de la rivière Los Angeles bordée de saules Arroyo, de sycomores de Californie et d'autres plantes indigènes. 

La zone de loisirs de la rivière Sepulveda Basin s'étend du haut du boulevard Balboa jusqu'au confluent du ruisseau Haskell au-dessous du boulevard Burbank. Il est ouvert pour la navigation de plaisance non motorisée pendant l'été, avec un accès restreint à certaines zones à faune protégée le long des berges. 

D'autres installations de loisirs dans la zone de loisirs du barrage de Sepulveda comprennent : un complexe sportif avec aire de jeux pour enfants, salle communautaire, salle de gym intérieure ; terrains de baseball, basket-ball, de football, soccer, handball, volleyball, courts de tennis.

Sepulveda Garden Centre est un jardin communautaire avec 800 parcelles et un centre d'activités publiques. Sherman Oaks Castle Park possède un golf miniature et diverses attractions. On compte encore plusieurs golfs et un terrain pour avions modélisés.

Pendant les Jeux olympiques d'été de 2028 , la zone autour du barrage accueillera le canoë-slalom, l'équitation et le tir. 

28

De l'autre, la rivière canalisée

LA lake balboa

 

 

Posté par GirlyMamie à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 août 2020

ROMULO PICO ADOBE - MISSION HILLS

Rómulo Pico Adobe, également connue sous le nom de Ranchito Rómulo et Andrés Pico Adobe, est construite en 1834 et c'est la plus vieille maison de la Vallée de San Fernando Valley, et la seconde de tout Los Angeles. Située dans le quartier de Mission Hills, sur Sepulveda Boulevard, elle est proche de la San Fernando Mission. Elle est inscrite au National Register of Historic Places depuis 1966.

La partie la plus ancienne est construite par les indiens Tongva, Tataviam et Chumash de la San Fernando Mission. On ne sait pas vraiment à quoi elle était destinée, bien qu'elle soit située au centre du verger, entourée par les vignes.  

01

Avant 1846, le bâtiment se limite à ce qui est aujourd'hui la salle de séjour. En 1845, des terrains de la Mission San Fernando Rey de España sont accordés en concession pour neuf ans à Juan Manso et Andrés Pico par le frère de ce dernier, le gouverneur Pío Pico. En 1846 le gouvernement Pío Pico vend à Eulogio de Celis des terrains de la mission, qui deviennent Rancho Ex-Mission San Fernando, et qui incluent la Pico Adobe. On ajoute à celle-ci une salle à manger et une bibliothèque.  

De Celis délaisse la propriété en 1853 et vend à Andrés Pico la moitié de ses intérêts dans le Rancho, ce qui comprend la moitié sud de la vallée, la San Fernando Mission et la Pico Adobe. On ne sait pas ce qu'il advient de celle-ci pendant les vingt années qui suivent. Très endetté, Andrés Pico vend sa partie à son frère Pío Pico in 1862. In 1873, Andres Pico et son fils Rómulo constatent que la maison est dans un état de profond délabrement, car abandonnée depuis des années. Rómulo la restaure et ajoute une cuisine et deux ailes. Il installe également un parquet de bois, et un étage. Romulo vit désormais là avec sa famille.  

Pio Pico vend sa partie à Isaac Lankershim in 1869. En 1874, les héritiers de Eulogio de Celis vendent la leur au sénateur Charles Maclay et ses partenaires George K. Porter, un fabricant de chaussures de San Francisco, et son frère Benjamin F. Porter. La vente ne comprend pas les bâtiments en ruine et certaines zones périphériques, dont la Pico Adobe. 

Rómulo continue donc de vivre dans le "Ranchito Rómulo" pendant plusieurs années avant de s'installere à Los Angeles. Il garde la maison d'adobe jusqu'à la fin des années 1890, s'en servant pour des courts séjours dans la vallée. Dans les années qui suivent, la maison est vendue ou louée plusieurs fois et finit par être abandonnée. La structure vide est très abîmée et victime de vandalisme au début des années 1920. Le parquet et certains murs ont été détruits, car des voleurs étaient à la recherche d'un trésor prétendûment caché dans la vallée.  

02

En 1930, Mark Raymond Harrington, conervateur du Southwest Museum, achète la propriété à ses derniers détenteurs, la famille Lopez. Il la fait entièrement restaurer et écrit : "Quand j'ai acheté Romulo Pico House vers 1930, les murs étaient encore debout, mais le toit, l'escalier, les portes, les fenêtres eet leurs encadrements avaient disparu, ainsi que la plupart des poutres et des sols. Je n'ai pas "reconstruit" les murs : j'ai ajouté plusieurs étages de briques en adobe à partir de ce qui restait pour les reconstituer dans la matière d'origine. J'ai fait une nouvelle charpente, de nouveaux sols, un nouvel escalier. Je pense que la plus grande partie du bâtiment a été bâtie pendant la période des Missions - sans doute au début des années 1830 ; les ailes ont probablement été ajoutées par les Pico... Les seuls changements que je me suis permis, c'est de construire une extension à l'aile nord ; j'ai également installé une cheminé dans la salle de séjour (seule la salle à manger en avait une à l'origine), j'ai refait les murs du patio et construit un garage."  

En 1965, la ville de Los Angeles achète la propriété. L'adobe est détérioré lors du tremblement de terre de Sylmar en 1971. Tout sera réparé. Les jardins sont administrés par le Department of Recreation and Parks.

La maison par elle-même est gérée par la San Fernando Valley Historical Society. L'intérieur a été rénové et sert de musée historique. On y accueille également des rassemblements, des mariages, réceptions, piques-niques... Les "Rancho Days", font revivre la vie dans la Californie d'autrefois, ils se tiennent le troisième dimanche de septembre ; et Las Posadas reproduisent une procession de Noël mexicaine le samedi précédant Noël. 

Dans le parc, on peut trouver la Lankershim Reading Room, un petit bâtiment octogonal, seul vestige du Lankershim Ranch. Ce ranch s'étendait autrefois dans le sud de la vallée. Cette salle de lecture a été déplacée dans le parc en 2001. Elle a été entièrement restaurée en 2009/2010.  

02a

03

04

05

06

07

Lankershim Reading Room

LA mission hills

 

 

Posté par GirlyMamie à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 août 2020

MADAME TUSSAUD'S HOLLYWOOD

Madame Tussauds Hollywood est un musée de cire et une attraction touristique situé sur Hollywood Boulevard qui a ouvert en 2009. C'est le neuvième emplacement de la franchise Tussauds, qui a été créée par la sculptrice Marie Tussaud. Il est situé juste à l'ouest du théâtre chinois TCL (anciennement Grauman's).  

Le musée de trois étages a été en construction pendant huit ans avant de finalement ouvrir. Il présente 125 figures de cire de célébrités (réelles ou fictives) - les premières réalisées sont celles de la chanteuse Beyoncé et de l'acteur Jamie Foxx. Quelques accessoires sont placés près de certains personnages que les visiteurs peuvent utiliser lorsqu'ils prennent des photos.

Le plus grand personnage du musée est King Kong. 

01

04

On ne la présente plus 

02

Le King 

03

Marlon Brando dans Le Parrain 

05

Ryan Reynolds

06

Michael Jackson a trois âges différents

07

Captain America et une fan

08

Zoe Seldana

09

Anne Hathaway

10

Meghan Markle

 


Posté par GirlyMamie à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 août 2020

HOTEL BEVERLY WILSHIRE - BEVERLY HILLS

Le Beverly Wilshire Beverly Hills (A Four Seasons Hotel), communément appelé Beverly Wilshire Hotel, est un hôtel de luxe situé à l'intersection de Wilshire Boulevard et de Rodeo Drive. 

Il a été construit par le promoteur immobilier Walter G. McCarty sur le site de l'ancien Beverly Hills Speedway. Il est achevé en 1928 (la ville compte alors moins de 18 000 habitants), et est alors connu sous le nom de Beverly Wilshire Apartment Hotel. La structure en forme de E est construite en pierre toscane et en marbre de Carrare dans le style de la Renaissance italienne.

06

Rebaptisé Beverly Wilshire Hotel par de nouveaux propriétaires, il est rénové avec une salle de bal dans les années 40. Une piscine olympique est construite et des courts de tennis sont ajoutés. 

L'hôtel change de mains en 1958 et de nouveau en 1961, lorsqu'il est acheté par un groupe d'investisseurs dirigé par Hernando Courtright. Ce dernier ajoute une nouvelle aile en 1971, doublant la taille de l'hôtel. 

En 1985, Regent International Hotels, basé à Hong Kong, le rachète l'hôtel, le fait rénover et le renomme The Regent Beverly Wilshire. En 1992, Four Seasons Hotels and Resorts le rachète à son tour. Son nom change aussi : The Regent Beverly Wilshire, un hôtel Four Seasons.

Il est revendu à la société Treasure International en 1995. En 2006, l'hôtel est de nouveau renommé à la suite d'une rénovation, devenant Beverly Wilshire Beverly Hills (A Four Seasons Hotel). 

Depuis 2006, Wolfgang Puck exploite un restaurant, Cut, dans l'hôtel.

Il a été et est toujours fréquenté par de nombreuses célébrités. Il a également servi de décor pour des films, dont le plus célèbre est Pretty Woman.

04

02

03

LA beverly hills

 

  

Posté par GirlyMamie à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,